Utmisol

Duo Mélisande

Orangerie de Rochemontès

> 1er mars

Duo Mélisande
Photo Céline Lamodi 
Pour redémarrer la saison, le duo Mélisande offre un programme très riche: en première partie, les deux guitaristes proposent les célèbres «Variations Goldberg» dans une transcription pour leurs instruments. C’est intéressant, encore que le rythme de démarrage soit un peu lent. A mesure que les variations se déroulent, elles captent mieux l’attention, elles ont un vrai rythme de croisière et les artistes donnent alors la pleine mesure de leur talent. Le passage du clavecin à deux guitares ne trahit pas la partition d’origine, tout en ayant sa propre spécificité. Les XVIIIe et XIXe siècles étaient friands de ces transpositions, destinées aussi bien à servir un instrumentiste de talent qu’à chercher à conquérir un nouveau public.
Après un bref entracte, on part en Espagne avec Cinq danses gitanes de Joachim Turina, puis deux pièces d’Isaac Albéniz, Tango et Mallorca. C’est un excellent moment que le public goûte sans réserve. Manifestement contents d’être là, les deux musiciens reprennent le thème des Variations et en proposent une pour le plus grand plaisir des auditeurs, dont plus d’un achète l’enregistrement qu’ils viennent de faire des dites Variations.
Une nouvelle saison de Rochemontès s’ouvre de charmante façon. Merci une fois de plus à Catherine Kauffmann-Saint-Martin pour son excellente programmation.

Danielle Anex-Cabanis